Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Tour d'Europe en Famille en camping car  2016-17

Tour d'Europe en Famille en camping car 2016-17

Menu
La Bulgarie

La Bulgarie

Lundi 6 mars: Une  impressionnante queue de camion à la frontière, nous nous faufilons vers  la file voiture, nous sommes les seuls. Le même rituel: passeports carte grise et carte verte. Cette fois un douanier ouvre la porte arrière, tombe sur Noémie avec son beau peignoir doudou (elle n'est pas en pyjama, elle a juste froid) et referme.C'est bon. Nous sommes en Bulgarie!
Aux Météores nous avons rencontré de nombreux Bulgares car c'était fête nationale chez eux donc férié. Nous avons profiter de l'occasion pour discuter avec eux, ils nous ont expliqué ce qu'il fallait faire à la frontière .Arrêt à la station service pour du gasoil 1€/l  (au lieu de 1.35€/l en Grèce), pour acheter la vignette permettant d'emprunter les routes à vignette, soit 75% du réseau routier, pas seulement les autoroutes:15€/mois ( ou 7€/la semaine).Puis change des euros en Leva. Nous sommes parés  pour découvrir la Bulgarie.
J'allais oublier, après l'alphabet grec, voici l'alphabet cyrillique avec de nouvelles lettres, de quoi s'amuser pour déchiffrer les panneaux.
L'autoroute est belle, nous voyons une belle campagne vallonnée, cultivée avec de gros troupeaux de...vaches, bebetes assez rare en Grèce. Oublié les moutons et  les chèvres.
Nous apercevons les vignes, normal nous sommes sur la route des vins. Nous arrivons à Melnik la plus petite ville de Bulgarie, avec ses maisons typiques.Pour bien s'imprégner, nous choisons de manger dans une taverne les spécialités du coin. Beaucoup de plats migotés de porc, de poulet ou d'agneau (pas de boeuf, il est pas consommé ici) avec des oignons et légumes de saison. Ce qui nous surprend, de la langue de porc, nous en verrons sur toutes les cartes de restos. Très peu de fromage, 2 sortes: le blanc qui ressemble à la féta ou l'orange plus affiné. La carte des desserts est sucsinte: gateau au miel, et bien sur yaourt bulgare.

Musée du vin à Melnik
Musée du vin à Melnik

Musée du vin à Melnik

Mardi 7 mars: Après les photos des balcons et des encorbellements en bois, des maisons, des musées, nous sommes obligés de goûter le vin local. La Bulgarie est un des plus anciens  producteur de vin (3000 ans avt JC) et pendant  l'ére communiste il fallait fournir l'URSS en quantité. Depuis la chute du bloc la recherche s'oriente vers la qualité. Donc testons ce vin ! Ah ben non, le taux d'alcoolémie est à 0.
Je me suis dévouée, j'ai gouté. Comme partout ça va crescendo, du moins vers le plus. Les 2 premiers, de vrai piquettes, j'ai sauté quelques verres pour arriver plus vite au buvable. Nous repartons avec 3 bouteilles de merlots sauvignons.
Nous partons à Bansko, la station de ski la plus célèbre de Bulgarie qui attire les skieurs de toute l'Europe, par ses prix attrayants. Pas de neige sur la route. La station est récente en pleine extension, avec de très nombreux bars, restaurants, hôtels, spas, discothèques, casinos... Nous dormons sur le parking des remontées mécaniques au coeur de la station. Nous serons prêts pour l'ouverture des pistes.
 

Station de ski de Bansko même les Dj Français viennent faire le show
Station de ski de Bansko même les Dj Français viennent faire le show
Station de ski de Bansko même les Dj Français viennent faire le show
Station de ski de Bansko même les Dj Français viennent faire le show

Station de ski de Bansko même les Dj Français viennent faire le show

Mercredi 8 mars: Il pleut aujourd'hui, comme demain et tout le reste de la semaine. Donc pas de ski cette fois ci. Nous partons pour le Monastère de Rila, le Jérusalem Bulgare, sous la pluie. Sur la route, nous achetons du miel, il y a des ruches partout, encore plus qu'en Grèce. Puis nous voyons un panneau "pyramide" que nous suivons, nous verrons bien ce qu'il en est. C'est une formation géologique spécifique du lieu: montagnes de sable qui en s'écoulant forme des drapés avec des blocs aux sommets. Pour y arriver nous passons dans des villages avec la rue principale bitumée et les autres sont en terre. Grande ballade digestive pour arriver au sommet, ça remplace le ski.
Le soir nous arrivons au fameux monastère, si différent du style byzantin vu jusqu'à présent ! Nous dormons sous bonne garde, le police est omniprésente, sur la route, en ville, sur les lieux touristiques, partout. Si ce n'est pas la police, ce sont des vigiles avec matraques, des surveillants de magasins, de parkings, de parcs. Nous croiserons sans cesse des uniformes.
 

Site des Pyramides
Site des Pyramides

Site des Pyramides

Jeudi 9 mars: En plus d'etre surveillé par la police, nous sommes aussi gardé par une ribambelle de chiens qui nous réveillent ce matin à l'arrivée des premiers touristes. Après ménage et remplissage d'eau à la fontaine, il est temps de partir. Un jeune vient nous demander en anglais de le descendre vers le village voisin, avec son copain. En fait ils parlent français car ils sont belges de Namur : Antoine et Lionnel visitent la Bulgarie durant 9 jours pendant leurs études de "coopérations internationnales".Lionnel nous explique que c'est pour sauver le monde ! Très belle ambition, il faudrait ouvrir beaucoup plus d'école de la sorte.
Nous les avions vu la vieille partir en rando avec leur sac à dos à 17h puis redescendre à 20h. Le garde du Monastère leur a proposé une chambre sur place car trop loin de tout. Expérience Inoubliable ! Au lieux du village, nous poussons jusqu'à la ville d'à côté. Quelques kilomètres de plus ne vont pas nous mettre en retard sur notre planning : être rentrer en Juin. De plus, il n'ont rien mangé depuis hier midi, donc petit  déj en roulant. Ils prennent un bus pour Bansko, nous leurs souhaitons une meilleure météo pour pouvoir skier. Bon voyage.
Nous partons pour Sofia, passons au  milieu de plaines de blé à perte de vue avec des exploitations agricoles modernes aux dimensions industrielles, ce doit être des restes des reformes agraires sovietiques.
A Sofia, nous partons faire le tour du centre à pieds, pour pouvoir repérer le palais de justice, départ du Free Sofia Tour de 11 heures du lendemain: visite guidée à pieds gratuite de la ville en Anglais. Nous trouvons l'imposant palais de justice et continuons par le centre piéton. Curiosités locales : 
- les barres d' immeubles alignées encore et encore, autour du centre ville qui en revanche est riche en architecture.
-les grands carrefours, en plus des multiples feux tricolores avec camérassss, ont des guerites vitrées en hauteur avec un policier. Ce doit être pourquoi, pas un piéton ne passe sans que le petit bonhomme vert ne soit allumé (ça se vérifiera dans toute la Bulgarie).
-Dès le 1er mars, on s'échange entre amis, entre famille des " Martenitsa"=pompons rouge et blanc  qu'on accroche sur ses vêtements, ou a son poignet, pour le début des beaux jours. Ces martenitsa seront aussi déclinés sur les immeubles, des les arbres, sur les parterres de fleurs etc.

Nous déambulons longtemps et ne trouvons pas de bouche de métro donc nous prenons un taxi. Le premier ne veut pas de nous, le deuxième nous fixe le prix maximum d'une course.Ne sachant pas où nous sommes, nous acceptons: erreur nous étions juste à deux stations de métro. Les taxis ce n'est pas pour nous !
Nous allons nous réchauffer devant un chocolat chaud avec Wifi: Noémie apprend brutalement le décès de sa copine de classe Loane, après deux ans de combat. Nous pensons beaucoup à ses parents...

Monastère de Rilla et les ptits Belges au Ptits dèj.
Monastère de Rilla et les ptits Belges au Ptits dèj.
Monastère de Rilla et les ptits Belges au Ptits dèj.

Monastère de Rilla et les ptits Belges au Ptits dèj.

Vendredi 10 mars: Il pleut ce matin, c'est métro. Il est tout neuf, c'est beau, c'est propre, c'est sans tags. Sur les quais de la station, European Union, expo pour la candidature de Sofia comme ville culturelle 2018. Nous arrivons bien en avance devant le palais de justice, il n'y a personne. Avec la pluie nous pensons être que deux, nous serons plus de 60. Nous ne quitterons pas les parapluies durant les 2 heures de visite.Nous passerons devant les principaux sites de la ville, de beaux immeubles, des églises des 4 religions et bien-sûr des mastodontes de batiments prouvant la "grandeur communiste". Un bémol: lemanque de finition des trottoirs, des rues, du sol en général...
 

Samedi 11 Mars: Nous partons visiter l'intérieur de quelques bâtiments vus la veille. La cathédrale Russe Alexandre Mesvsky construite en remerciement de la libération des Turcs en 1900. Sainte Sophie avec son musée en sous sol, la mosquée ouverte au public, le marché couvert. Il ne pleut pas mais fait de plus en plus froid.
Nous partons vers Koprivstica un village avec des maisons typiques en bois. Nous dormons entre la bibliothèque et la police.

Quelques monuments de Sofia et les martenitsa
Quelques monuments de Sofia et les martenitsa
Quelques monuments de Sofia et les martenitsa
Quelques monuments de Sofia et les martenitsa
Quelques monuments de Sofia et les martenitsa
Quelques monuments de Sofia et les martenitsa
Quelques monuments de Sofia et les martenitsa
Quelques monuments de Sofia et les martenitsa

Quelques monuments de Sofia et les martenitsa

Dimanche 12 Mars :Visite du village avec une architecture très marquée : avancée des étages en bois, ainsi que des doubles portails en bois sculptés, avec parfois un énorme noeud noir signe de deuil.
Nous partons pour Plovdiv. Nous croisons et doublons des charrettes tirées par des chevaux sur de très mauvaises routes .
Plovdiv ne nous plait pas, trop de barres d'immeuble, encore les bidon-villes en périférie (mêmes les gros villages, les petites villes ont des bidon-villes à l'extérieur) et rien d'attrayant. Nous continuons vers Stara-zagora. Belle surprise avec de nombreux musées, c'est une ancienne ville romaine .

Joli village typique de Koprivstica
Joli village typique de Koprivstica
Joli village typique de Koprivstica
Joli village typique de Koprivstica
Joli village typique de Koprivstica

Joli village typique de Koprivstica

Lundi 13 mars : C'est journée fermeture des musées il n'y a que le musée d'art moderne d'ouvert. Moi et Christophe y allons (après avoir réglé la stationnement, autre surprise de la Bulgarie les parking sont très souvent payants et chers, vis à vis du coût de la vie 50% de moins que chez nous) . En fait un quart de moderne et trois quart de peintres locaux, le tout était très sombre. Nous nous promenons en ville puis continuons vers Véliko Taverno. Sur la route, ce n'est que camions couverts de neige donc nous changeons de direction pour prendre le chemin de la mer Noire. Nous dormons sur Sozopol, une presqu'île très touristique.

Soirée Wifi au café et un drôle de panneau, (on a pas trouvé la signification)
Soirée Wifi au café et un drôle de panneau, (on a pas trouvé la signification)

Soirée Wifi au café et un drôle de panneau, (on a pas trouvé la signification)

Mardi 14 Mars : Visite de ce petit endroit sous la pluie, trop de construction en tout sens, en tout genre. En plus la mer porte trop bien son nom avec la météo du jour; en plus elle est à 7°C j'ai moi même vérifié avec mes pieds et un thermomètre ! 
Nous allons sur Pomoris. Des complexes hôteliers encore et encore, plus démesurés les uns que les autres avec des parcs aquatiques du même ordre..
 

Complexes hôteliers à Pomoris
Complexes hôteliers à Pomoris
Complexes hôteliers à Pomoris

Complexes hôteliers à Pomoris

Mercredi 15 Mars : Les vélos visitent la ville entre deux averses. Au retour un mécanicien utilise un tuyau d'arrosage. Comme il n'y pas d'eau dans les stations services, il gèle tous les robinets sont coupés (mais aussi pas l'habitude d'en donner), nous lui demandons de faire le plein ; ce qu'il accepte volontiers. Nous sommes frigorifiés et repartons en camping car vers Nessbar: la plus belle presqu'île, toute pavée avec des maisons typiques bien entretenues.

Jolie presqu'île de Nessbar
Jolie presqu'île de Nessbar

Jolie presqu'île de Nessbar

Jeudi 16 Mars : Nous finissons la visite de la Bulgarie par la grande ville balnéaire de Varna: Visite à pied de celle-ci, du musée naval, de l'aquarium avec des poissons plus souriants que l'hôtesse, mais bon, on commence à avoir l'habitude, c'est presque une généralité  dans tout le  pays, les gens sont parfois froids et tristes comme le temps que nous avons eu durant notre séjours. 
 

Varna et son Aquarium
Varna et son Aquarium
Varna et son Aquarium

Varna et son Aquarium