Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Tour d'Europe en Famille en camping car  2016-17

Tour d'Europe en Famille en camping car 2016-17

Menu
Noémie commente la Grèce...

Noémie commente la Grèce...

Voici notre trajet en Grèce (tant demandé)

Voici notre trajet en Grèce (tant demandé)

Salut tous le monde cette semaine c’est moi (Noémie si vous n'avez pas encore compris) qui vais vous raconter nos péripéties : Bon attention aux oreilles je vais y aller franco vous avez juste a savoir qu’on est encore en vie et toujours contents.

 

Dimanche 8 janvier :Nous étions à l’acropole où nous avions déjà fait quelques Grandes visites, nous avions oublié  le musée le plus beau d’Athènes .Nous sommes donc partis le découvrir : il était magnifique, très grand, très moderne, bon comme d'hab aucune explication en français; mais à trois on a compris le principal. Après on a pris la route, bon OK sans vraiment savoir où on allait, ce qui a fait qu’on a été a l’ouest, mais les parents n' étaient pas d’accords et ne savaient pas où aller, il y a de la neige partout (sauf en Péloponèse). On change de destination pour l'est, résultat on a fait pas mal de fois demi-tour !


 

Musée de L'Acropole avec une vue sur celle-ci.
Musée de L'Acropole avec une vue sur celle-ci.
Musée de L'Acropole avec une vue sur celle-ci.

Musée de L'Acropole avec une vue sur celle-ci.

Lundi  9 janvier : Nous avons décidé de dormir à Portõ Ràfti (merci maman pour le rappel, parce que je vous avoue que moi et les noms cela ne fait pas bon ménage,j’ai déjà du mal avec ceux de France ne m’en demander pas trop). Une ville proche d’Athènes où il y a une belle vue sur la mer. Mais ce n’est beau que l’été. Quand je me suis réveillée maman était déjà prête pour partir se balader .Papa était sur l’ordinateur pendant que je faisais mes devoirs (oui oui je les fais de temps en temps).Quand maman revient 2h plus tard on a mangé puis pris la route. Les parents commençaient a être inquiets a cause du gaz. Du coup, direction une station service. Papa et son accent anglais (benjamin tu avais raison, plus je l’écoute plus j’en rigole) le monsieur n' a pas bien compris qu’on voulait 21 L de Gaz, lui il a mis 21€ du coup on s’est retrouvé avec 26,75 L. Comment vous dire...la bouteille ne devait contenir que  21L  pour avoir 20% vide de sécurité (en fait c’est plus complique mais j’ai toujours pas tout compris ). La chose la plus importante c’était qu’elle pouvait exploser a tout moment (et je vous assure que dit comme ça, ça fout la trouille ).Bon on a relativisé, il fait froid, le gaz ne pouvait pas se dilater, on a donc continué notre route pour arriver au site du temple de Poséidon qui ne nous aime vraiment pas. La première fois il était fermé la deuxième il faisait un vent pas possible, du coup papa n’est même pas monté le voir, il a préféré consommer le gaz (chauffage +café). Pour moi ça a juste été un aller retour .Maman voulait quant à elle, absolument prendre le couché de soleil en photo, mais manque de bol, il y avait tellement de nuages que c’était impossible de le voir .
Arrivé à l’Amico (le resto où on était a Noël )on avait une petite pensée pour mon frère même si tout mon esprit était concentré sur le choix de mon smoothie (le TRUC c’est que ça fait 2 semaines que j’en cherche et aucun n’en faisait d’aussi bon qu’ici )manque de bol, il n’y en avait plus, je me suis donc contentée d’un chocolat viennois et de gagné au UNO.

Vue sur Porto Ràfti et temple de Poséidon au Cape Sounion
Vue sur Porto Ràfti et temple de Poséidon au Cape Sounion

Vue sur Porto Ràfti et temple de Poséidon au Cape Sounion

Mardi 10 janvier:  Nous avons dormi sur le parking du restaurant, quand nous avons allumé la télé la Grèce était sous la neige. Pour notre part elle n'a pas tenue mais ce n’est pas pour autant qu’il ne faisait pas froid. Nous sommes donc resté dans le camping car, chacun  avec une occupation :papa envoyait mes devoirs maman lisait et moi je faisais mes cours de français qui étaient d’ailleurs très chiants. L’après midi nous nous sommes quand même bougé, car maman se sentait coupable de ne pas faire d’exercice. Mais il n’y avait rien de beau, ni d’intéressant, mis à part les jeux d’enfant avec des balançoires et des tourniquets (bon OK j’ai passé l'âge ,mais je vous assure que c’était quand même très drôle! ).

Mercredi 11 janvier : On mange très bien a l'Amico mais le problème c’est qu’il n’y a pas grand-chose à voir et faire. Une journée leçon n'est pas vraiment intéressante, du coup on a repris la route. Papa et maman se sont arrêtés acheter des moules et des coques (souvenez vous en Espagne papa avait été dégoûter de pas pouvoir en manger, trois mois plus tard il se rattrape) pour les déguster on a trouver un petit port, mais pour ma part, j'étais pas bien et j'avais envie de rien, surtout pas de fruits de mer, donc je me suis couchée. Quand ils ont eu fini, je pensais reprendre la route mais non, maman m'a obligé à prendre l’air (une Noémie pas bien et contrariée fait revenir la Noémie boudeuse ) papa et maman l’ont bien compris et m'ont dit qu’on repartait après, ce qui a fait disparaître ma mauvaise humeur (et oui je m’améliore ) . Surtout que le coin n' était pas trop mal . Les grecs ont une tradition ou un truc du genre ; ils ont au bord des routes des petites maisonnettes pour prier ;des fois y'en a tout en haut d'une montagne sans rien autours c’est un peu bizarre mais cette fois on a dépassé ce stade, ils en ont construit une pour les mouettes ! OK elle est plus belle que celle au bord des routes mais ma question c’est  : pourquoi les mouettes ?
Un peu plus loin il y avait un terrain de volley, maman nous a proposé de jouer mais avec des gants et dans le sable mouillé c’est pas le top .
En face se trouvait un terrain de karting  pour les petits mais sans kart, collé à un terrain de tennis sur lequel un abris était construit, genre vraiment vissé, et tout pour y mettre un bazar pas possible de tous les objets qui sont en rapport avec la mer! C’était très différent ,on en verrait jamais en France . Cinq mètres plus loin maman c'est mise à admirer les mouettes, tellement elles sont passées par la case mannequins pendant 5 minutes juste le temps où il ne pleuvait pas. On a du rebrousser chemin et reprendre la route vers Epidaure (Epidavros en grec) où je suis restée dans le camping car pendant que papa et maman partaient découvrir cette ville .En revenant papa est tombé sous le charme, il ne veut plus partir.

Enormes moules au repas et les maisons des mouettes.
Enormes moules au repas et les maisons des mouettes.
Enormes moules au repas et les maisons des mouettes.

Enormes moules au repas et les maisons des mouettes.

Jeudi 12 janvier ; Papa bien décidé, part pécher mais revient bredouille. Pendant qu'il rangeait son matérielle un couple est venu lui poser des questions sur notre parcours. Nous apprenons qu'ils sont allemands et qu'ils sont eux aussi en camping car .Maman revenant de sa balade a beaucoup plus parler avec la dame qui savait super bien parler anglais. Après cette courte discussion de 30 minutes minimum nous partons marcher car il fait super beau et vue les températures qui sont a venir, autant en profiter. Cette balade nous a mis le sourire aux lèvres, mais étant fatiguée je suis revenue au camping car pendant que les parents retournaient voir les allemands un peu plus loin (bon OK j'avais juste pas envie d'aller les voir ).Quand ils sont revenus on m’a dit que vendredi prochain maman s’était inviter chez eux (oui j’ai peut être oublié de vous dire qu’ils ont une maison dans sud de la Péloponnèse, mais je sais plus où ) pour aller manger une vrai moussaka dans une taverne avec musique traditionnelle. Après il commençait à faire plus froid et plus sombre donc on s’est posé dans un bar (je sais pas pourquoi mais j'avais l’impression d’être dans le magasin maison du monde ) . Ils avaient des jeux de société comme le triviale poursuite ou encore le monopoly mais lire du grec c’est pas très facile, on a beau avoir cherché l’anglais on l'a pas trouvé donc on a continué avec notre uno. 
 

Balade le long de la côte à Epidaure

Balade le long de la côte à Epidaure

Vendredi 13 janvier: Maman s’est enfin alliée à moi pour pouvoir partir (papa nous a dit CALMEMENT c’est bon j’ai compris! ) on a réussi à prendre la route, dans la joie et la bonne humeur (notez l’ironie! ). On est retourné à Méthana. Il parait qu’il y avait des thermes, comme on les avait pas vue avec Benjamin, on les a cherché. Ba en faite elles étaient à l’entrée de la ville . Arrêt photo puis on repart vers saint Georges. Là je suis embêtée, car on est juste passé en camping car et moi je commençais un film donc j’ai pas de souvenir, mais quand maman est descendue du camping car pour guider papa dans une descente assez raide, on m'a dit qu’on était à saint Nicolas.  Le pourquoi du comment, c’est que maman  a beaucoup serré les fesses à saint Georges car les rues étaient minuscules. Elle a pensé que ça serait mieux a saint Nicolas sauf que c’était pire. Pour consolation on a eu le droit à un chocolat (à non en faît la dame n’en faisait pas ) donc un thé un café et une bière +++++++Wi-Fi et électricité hourra !!!!!!
Pas de Dagobert mais beaucoup de chats ,15 pour être précis.

Samedi 14 janvier: Papa retourne à la pêche, aucune touche jusqu’à ce qu’un monsieur vienne lui donner la technique des crevettes. Ca n’arrête plus, que ce soit les touches pour les poissons ou les vols de crevettes pour les chats. On mange à la taverne puis décidons d'aller nous balader. En route nous rencontrons deux messieurs qui nous donnent des conseils pour monter au volcan demain. Pour l’instant nous continuons de suivre la route et tombons enfin sur un village, où l’on revoit les messieurs. Nous continuons de monter dans les petites, mais vraiment petites ruelles, pour arriver tout en haut chez quelqu'un. Ne voulant pas le déranger, nous commençons à faire demi-tour, mais il nous dit de venir. Il nous fait visiter sa maison, qu’il a lui même restaurer avec des amis. Puis nous fait monter sur sa terrasse pour avoir une magnifique vue. Quand nous revenons dans sa maison il nous fait voir un album photos du village: ils sont dix habitants (ça augmente doucement mais ça augmente) ensuite nous descendons dans le village. Notre guide nous explique tous les sentiers. Faisant bientôt nuit, nous décidons de retourner en bas par l’un des sentiers. Arrivé au camping car papa retourne à la pêche, maman va faire des photos et moi je reste à rien faire a l’intérieur, seule ( le rêve).


Dimanche 15 janvier : grande journée on va monter au volcan, on est motivé. Nous remontons au village du haut,  nous continuons par l’un des sentiers en suivant  les points rouge. Après le passage de ravines super pentues, plus rien, plus de chemin, plus de point rouge. On a beau avoir chercher pendant 40 minutes, impossible de trouve le chemin. On a été obligé de faire demi tour. Maman était super déçue, on l’était tous les trois en fait. Pour nous  réconforter, nous avons mangé à la taverne, où 4 sur 5 des habitants à l'année étaient présents.


Lundi 16 janvier: Nous retournons sur Methana  car ayant revu notre guide hier, il a expliqué à papa que ce serait plus facile pour le camping car. En même temps il nous a donné le numéro de téléphone d'une belge installée en Grèce. Nous l'avons appelée (maman avait quelques petites questions: laverie, poste restante... ) Elle nous a expliqués qu'elle fait venir des scouts pour ouvrir les sentiers. Notre guide, Élias, lui a demandé de participer au projet. Donc le sentier pour aller au volcan, nous n'avons pas pu le trouver, car il n'était tout simplement pas fini ! Après ce coup de fil, nous avons pris la route du volcan. Le chemin était tel que je les aime: un peu dangeureux sans trop. A l'arrivée, il y avait de la roche mais pas de cratère bien visible. Le chemin retour était bien mais il n'y avait pas grand-chose à voir. En revenant la pluie nous a accompagnés jusqu’au camping car .

Presqu'île de Methana
Presqu'île de Methana
Presqu'île de Methana
Presqu'île de Methana
Presqu'île de Methana
Presqu'île de Methana

Presqu'île de Methana

Mardi 17 janvier : Nous allons à Nafplio. La citadelle ferme à 14h45. Etant venu avec Benjamin à 14h30, nous n'avions pas pu la visiter. On se ratrape, il y avait de très beaux paysages, mais la sécurité est à revoir. Ensuite c'était atelier courses, puis trainage dans un magasin de fringue.

mercredi 18 janvier: Maman est partie se balader. Je commence mon français et papa envoi mon devoir d'art P. Après nous faisons le ménage de fond en comble. Nous avons faim, mais maman ne revient toujours pas. Nous mettons la table, prenons des photos du beau temps et mangeons. Maman revient, elle a rencontré des français faisant le tour de l'Europe avec des enfants de mon âge ! Bon ceux sont des gars, mais on fait avec. L'après midi, nous allons à leur rencontre: Noé a 14 ans et Kéziah 11ans accompagnés de leur mère Dune et leur beau père David. Nous jouons au uno, petits chevaux, bataille corse et rejoignons les parents.

jeudi 19 janvier : le lendemain nous allons plus sur la plage pour être plus tranquille. Ils découvrent le mölky .

vendredi 20 janvier: c'est l'anniversaire de maman ! Nous sommes allés dans la ville à pied, c'est à dire dix kilomètres aller-retour . En revenant, j'ai fait des passes de volley avec les voisins, puis les adultes nous ont rejoint, du coup nous sommes allés sur le terrain de beach volley. La vrai moussaka dans la taverne avec les allemands sera pour un prochain vendredi...

Les jours suivants: Les apéros continuent, mais on rajoute l'atelier crêpe, le concert privé qu'ils nous ont donné (il parait qu'ils étaient rouillés, mais nous ont a rien entendu de la sorte), les aprèms café- wifi ...etc.   Je pense continuer comme ça encore une bonne semaine, le temps que mon colis du cned arrive en poste restante à Nafplio.

à bientôt

Nafplio avec une belle recontre toute une petite famille Camping Caristes.
Nafplio avec une belle recontre toute une petite famille Camping Caristes.
Nafplio avec une belle recontre toute une petite famille Camping Caristes.
Nafplio avec une belle recontre toute une petite famille Camping Caristes.
Nafplio avec une belle recontre toute une petite famille Camping Caristes.
Nafplio avec une belle recontre toute une petite famille Camping Caristes.
Nafplio avec une belle recontre toute une petite famille Camping Caristes.

Nafplio avec une belle recontre toute une petite famille Camping Caristes.